Carte bancaire : qu’est-ce qu’une pré-autorisation ?

Nommée « empreinte bancaire » ou encore « caution », la pré-autorisation est l’action d’un commerçant pour vérifier la validité de votre carte bancaire et votre solvabilité.  C’est une opération virtuelle, couramment utilisée dans certains secteurs.

illustration pré autorisation carte bancaire
© iStock

Qu’est-ce que la pré-autorisation bancaire ?

Lorsque vous voulez louer une voiture ou prendre une chambre d’hôtel, le commerçant peut demander une pré-autorisation via votre carte bancaire.

Dans les faits, cette pré-autorisation ressemble à une caution, car souvent, la « pré-aut », comme on peut la nommer, bloque la somme d’argent sur le compte bancaire du client.

Grâce à la pré-autorisation, le commerçant s’assure que vous avez assez d’argent sur votre compte pour payer. Il peut ainsi avoir le choix entre trois actions :

  • Il peut annuler la pré-autorisation et prélever la somme juste après.
  • Il peut prendre directement la somme pré-autorisée.
  • Il peut utiliser une partie de la somme que vous devez et libérer le reste du solde.

S’il ne fait rien, alors la somme sera libérée automatiquement et vous pourrez utiliser votre argent.

Dans quel cas le commerçant peut demander une pré-autorisation ?

Sans le savoir forcément, les demandes de pré-autorisation sont fréquentes dans la vie courante. Ainsi, elles peuvent être utilisées :

  • Pour les distributeurs automatiques (stations-service, boissons, etc.) ;
  • Les réservations comme les hôtels, les billets d’avion…
  • Les locations : voiture, vélo…
  • Les prestations de services comme les VTC.

En somme, presque toutes les prestations de services du quotidien.

Que se passe-t-il pour le client lors d’une pré-autorisation ?

Lorsqu’un commerçant veut vérifier que le solde de votre compte est suffisant pour le payer, alors l’argent correspondant à la somme de l’achat est « gelé » pendant quelques jours (selon la banque).

Elle apparaît comme étant en attente de prélèvement sur votre relevé de compte si vous allez le voir sur votre espace client.

Rassurez-vous, la somme ne sera jamais débitée. En revanche, tout le temps où elle est gelée, vous ne pourrez pas vous en servir.

Bon à savoir :
Si la banque refuse la pré-autorisation, alors le prélèvement sera annulé et vous pourrez de nouveau vous servir de cet argent.

Qui décide du montant de la pré-autorisation ?

Au moment où le commerçant interroge votre banque, celle-ci lui donne le montant maximal autorisé. Cela ne signifie pas que ça sera cette somme qui sera débitée. Cette somme correspond à celle que vous avez le droit de retirer de votre compte.

Par exemple, si vous allez à une pompe ou à un distributeur automatique, ces derniers interrogent systématiquement la banque si votre carte est à autorisation automatique. La banque va alors autoriser un paiement maximum de cent euros, c’est la pré-autorisation. Mais dans les faits, vous n’êtes pas obligé de dépenser ces cent euros. Si vous prenez moins, le solde restant sera bien évidemment débloqué pour que vous puissiez vous en servir.

Sachez également, pour reprendre l’exemple des pompes à essence automatiques, que le système sera le même partout, puisqu’ils sont tous connectés de la même façon, quel que soit le pays.

Aucun commentaire à «Carte bancaire : qu’est-ce qu’une pré-autorisation ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés.
* Champs obligatoires