Où et comment faire vérifier des billets de banque ?

La circulation de faux billets de banque est toujours d’actualité. Tous les billets sont concernés, mais ce sont ceux de 20 euros et de 50 euros qui sont les plus diffusés par les faussaires. Si les risques sont minimes, il est tout de même important de pouvoir reconnaître un faux billet. En effet, leur utilisation peut vous valoir de gros problèmes. De même, vous pouvez être victime d’une arnaque. On vous explique la différence entre vrais et faux billets.

expertise de billets de banque
© iStock

Faux billets : apprenez à les reconnaître avec la méthode TRI

Pour vérifier que les billets qu’on vous a donnés, lors d’une vente importante par exemple, sont vrais, vous pouvez utiliser la méthode TRI ( Toucher, Regarder, Incliner).

Elle s’appuie sur la reconnaissance de certains signes distinctifs que vous pourrez repérer à la vue et au toucher. Voici comment les trois étapes de cette technique que vous allez devoir exécuter :

Touchez

Un billet de banque est imprimé sur un support spécial. Ainsi, lorsque vous le touchez, il doit être ferme et craquer sous vos doigts.

Vérifiez aussi le recto du billet avec votre ongle. Vous devez sentir des petites stries en relief. Il en va de même avec le motif architectural et le montant du billet, en relief eux aussi.

Regardez

Les billets de banque en euro fourmillent de détails qui certifient leur authenticité. Il faut avoir l’œil et se mettre devant une source de lumière pour les examiner par transparence. Si c’est un vrai billet, vous devez discerner :

  • Une bande holographique avec la déesse Europe des deux côtés du billet.
  • Le fil de sécurité. Fin et noir, il se trouve vers le milieu et traverse le billet de haut en bas. Si vous regardez de plus près, vous verrez en petites lettres blanches le montant du billet et le sigle de l’euro. C’est vraiment minuscule, approchez bien vos yeux et n’hésitez pas à regarder à la lumière d’une lampe s’il le faut.
  • Toujours en transparence, vous pourrez observer le portrait d’Europe dans la partie blanche. Elle est visible des deux côtés du billet.

Inclinez

Si vous n’êtes pas certain, après ces deux premières manipulations, de l’authenticité de votre billet, vous devrez l’incliner pour apercevoir les éléments qui se trouvent sur la bande holographique, à savoir :

  • La valeur du billet.
  • Encore la valeur du billet, mais dans la fenêtre du portrait holographique. En inclinant, vous pourrez voir le montant entouré de couleurs arc-en-ciel.
  • Sous cette fenêtre devront apparaître alternativement le montant du billet et le signe de l’euro.
  • Le signe de l’euro dans la dernière case de la bande holographique.
  • Le chiffre émeraude, quant à lui, doit passer du vert au bleu.

Cette méthode est très efficace pour repérer les faux billets, à condition qu’elle soit bien faite. Si vous avez un doute, mieux vaut employer d’autres techniques que nous allons vous décrire ci-dessous.

Où faire vérifier les billets ?

Quand il s’agit d’argent, le mieux reste de faire appel à des professionnels qui sont équipés et qui connaissent bien les billets. Voici où vous pouvez vous rendre.

1. Dans votre banque traditionnelle

Si vous voulez être sûr de l’authenticité de votre billet, rendez-vous dans une agence bancaire. Les banques sont en effet munies de machines qui permettent de repérer les faux.

2. À la Banque de France

Si vous avez une Banque de France près de chez vous, vous pouvez vous y rendre et faire vérifier vos billets douteux.

Que faire si vous avez un faux billet ?

Vous avez un faux billet et vous ne savez pas quoi faire ?

En premier lieu, nous vous déconseillons fortement de l’utiliser. En effet, faire circuler des faux billets peut vous mener tout droit en prison pour 10 ans, avec, en prime, une amende de 150 000 euros (au maximum).

L’option la plus raisonnable est bien entendu de vous rendre à la Banque de France, qui va faire les vérifications d’usage. S’il est avéré que votre billet est bien un faux, la Banque de France va le garder.

Vous ne serez malheureusement pas dédommagé. Néanmoins, elle pourra vous fournir un reçu afin de déduire la valeur du faux billet de vos impôts.

Important :
Si vous connaissez la personne qui vous a donné le faux billet, vous devez porter plainte auprès de la gendarmerie ou de la police (sauf si elle ne le savait pas, bien entendu).

Comment éviter les faux billets ?

Difficile quand on n’y connaît pas grand-chose d’éviter de se faire avoir. Néanmoins, certaines pratiques peuvent vous éviter de récolter de la fausse monnaie.

À noter :
Attention aux grosses transactions. Si vous vendez quelque chose d’assez cher, il vaut mieux demander un chèque de banque. Le chèque bancaire est aussi une solution, mais là encore, il faut être vigilant et être certain que le compte sera bien approvisionné.

Vous pouvez également demander un paiement dématérialisé. Cela peut-être un virement bancaire classique, mais aussi Paypal, Paylib, etc.

Impossible de frauder de cette façon. Si l’argent n’est pas sur le compte de l’acheteur, il ne pourra pas vous payer, annulant ainsi la transaction.

Avec tous ces conseils, vous ne devriez pas avoir de souci. Mais restez attentif, de petites précautions valent mieux que de gros ennuis.

Aucun commentaire à «Où et comment faire vérifier des billets de banque ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés.
* Champs obligatoires