Quels sont les avantages d’un PEA ?

Pour quelqu’un qui a peu de connaissances en finances, il peut être difficile de s’y retrouver face à la diversité (et parfois complexité) des placements proposés. Assurance-vie, plan d’épargne retraite, Livret A, Livret de Développement Durable et Solidaire… sans oublier le PEA, le Plan d’épargne en actions. Ce produit d’épargne réglementé est plébiscité par de nombreux Français car il procure de nombreux avantages.

Plan épargne Actions

Qu’est-ce qu’un PEA et comment en ouvrir un ?

Né en 1992, le PEA est un placement financier double : c’est à la fois un produit d’épargne mais aussi un produit de défiscalisation.

Il s’agit d’un produit d’épargne réglementé ; cela signifie que c’est l’État qui définit son fonctionnement et ses caractéristiques. Le PEA est un compte-titres qui permet d’investir dans les entreprises cotées de l’Union européenne mais aussi dans des placements collectifs, comme les SICAV ou les OPCVM.

Le tout en profitant d’avantages fiscaux.

Toute personne majeure peut ouvrir un PEA, mais il faut respecter certaines conditions :

  • Il est obligatoire d’être domicilié fiscalement en France.
  • Une personne ne peut détenir qu’un seul PEA. Par exemple, les couples mariés ou pacsés n’ont pas la possibilité d’avoir un PEA en commun mais peuvent en ouvrir un par conjoint. De ce fait, seul le titulaire du PEA peut effectuer des opérations sur son produit d’épargne.
  • Les enfants majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents ont le droit d’ouvrir un PEA. Dans ce cas, il s’agit d’un PEA jeunes, dont le plafond est limité à 20.000 €.

Quels sont les trois types de PEA ?

Il existe trois types de PEA.

  • Le plus classique, le PEA bancaire a un plafond de versement limité à 150.000 €. Le principe est d’investir en achetant des titres.
  • Le PEA assurance possède également un plafond fixé à 150.000 € mais se souscrit auprès d’une compagnie d’assurance. Il prend alors la forme d’un contrat de capitalisation en unités de compte et n’est plus un portefeuille d’actions d’entreprises. Attention, le PEA assurance ne doit pas être confondu avec un contrat d’assurance-vie.
  • Le PEA-PME est différent car il concerne les investissements dans les petites et moyennes entreprises (PME) et dans les entreprises de taille intermédiaire (ETI). Pour ce placement qui aide surtout à soutenir l’économie locale et l’emploi, le plafond est fixé à 225.000 €.

Le PEA : une solution pour diversifier son épargne

Le PEA est considéré comme un placement sur le moyen voire le long terme. Il est pensé pour diversifier son épargne et préparer sa retraite tout en augmentant son capital. Le PEA est un placement qui peut faire profiter de rendements intéressants. Selon l’Observatoire de l'épargne européenne, les produits en fonds propres ont ainsi rapporté 4,21 % en moyenne par an, depuis l’année 2013.

Avoir un PEA c’est devenir acteur de l’économie en choisissant dans quelle entreprise investir. Les versements sur le PEA sont libres, et peuvent se faire de manière ponctuelle ou mensuelle.

Selon son profil de risque, ses projets et sa situation, le PEA est un placement plutôt stable même s’il est tout à fait possible de perdre de l’argent. Le risque de perte en capital est réel, mais la diversification et l'horizon de placement long terme permettent de diminuer ces risques.

Les actions en bourse peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse ce qui signifie que parfois la plus-value peut être importante mais que la perte de capital doit également être envisagée. Cela a été le cas avec le Brexit, la crise sanitaire ou encore les crises géo-politiques qui ont de véritables impacts sur les marchés financiers.

Pour éviter de perdre tout ou partie de l’épargne investie, il est préférable de diversifier ses investissements dans plusieurs secteurs d’activité et différentes zones géographiques.

Un placement fort de ses avantages fiscaux

Le PEA présente des avantages fiscaux. Les plus-values de revente de titres générés au sein du PEA ainsi que les dividendes sont exonérés d’impôt lorsqu’ils sont réinvestis dans le plan d’épargne en actions.

Retirer de l’argent du PEA après 5 ans d’ouverture est avantageux d’un point de vue fiscal car les gains sont exonérés d’impôt sur le revenu. Toutefois, ils restent soumis aux prélèvements sociaux.

Un retrait ou un rachat avant 5 ans d’existence du PEA entraîne la clôture de celui-ci. Le gain net réalisé depuis l’ouverture est soumis à un prélèvement forfaitaire de 30 % dont 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu. Les deux cas de figure pour bénéficier d’une exonération d’impôt sont le décès du titulaire du PEA ou bien l’utilisation des sommes pour participer à une création ou reprise d’une entreprise (sous certaines conditions).

Enfin, au bout de 5 ans, le titulaire peut décider de clôturer son PEA et d’opter pour le versement du capital ou bien une rente viagère exonérée d’impôt sur le revenu.

Pour conclure : Le PEA est un placement financier facile à ouvrir qui permet d’investir sur des actions. Sa maturité fiscale est de 5 ans. Ce produit d’épargne est apprécié pour son exonération fiscale.

Aucun commentaire à «Quels sont les avantages d’un PEA ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis