Comment arrêter les dépenses inutiles ?

Vous avez du mal à finir le mois sans être à découvert ? Ce problème, que rencontre beaucoup de français, est de plus en plus fréquent. Inflation, tentation constante… tout cela explique les difficultés à garder son argent bien au chaud. Si vous en avez assez d’être dans le rouge, suivez nos quelques conseils. En plus, vous allez faire très plaisir à votre banquier !

Jeter de l’argent à la poubelle
© iStock

1. Faites un budget

Le premier conseil est aussi le plus évident. Pour finir ses fins de mois sans trop se serrer la ceinture, faire un budget est indispensable.

Pour cela, rien de bien compliqué, mais il faut tout de même savoir que ça prend un peu de temps.

Tout d’abord, notez les dépenses que vous faites chaque mois et classez-les par catégories :

  • Charges : loyer, crédits en tout genre, assurances, factures de fournisseurs d’énergie, internet, téléphonie.
  • Les courses : alimentaires, produits d’hygiène.
  • La voiture : essence, entretien, péage.
  • Les abonnements : service de SVOD, musique…
  • Les vêtements surtout si vous avez de jeunes enfants.
  • Les loisirs (restaurants, cinéma).
  • L’épargne si vous en avez une.

Catégoriser vos dépenses et calculer combien vous avez sorti les derniers mois pour chaque type de poste vous permettra de vous rendre compte de l’argent qui part. Vous pouvez donc en profiter pour faire un tri, supprimer l’inutile et voir où vous pouvez réduire certaines dépenses.

Attention :
Ne soyez pas trop stricte. Gardez la catégorie loisir afin de ne pas générer de frustration. Un budget, c’est comme un régime, si on enlève tout, on finit par craquer et dépensez plus.
À noter :
Depuis quelques mois est apparue une mode qui consiste à retirer du liquide et de le partager dans des enveloppes pour chaque catégorie. Ces enveloppes budget sont très appréciées et semblent assez efficaces. Pourquoi ne pas tenter le coup ?

2. Ne vous ruinez plus au supermarché

Les courses sont le plus gros poste de dépenses des ménages. Ici, nous allons vous redonner quelques conseils simples, comme ne pas aller au supermarché le ventre vide, regarder le prix au kilo (et attention aux fausses promos), etc.

Mais il existe d’autres astuces pour continuer de bien manger tout en faisant attention à son budget.

Faites des menus

Faire des menus a un double avantage : vous allez acheter uniquement ce dont vous avez besoin, mais en plus, fini de se creuser la tête pour savoir quoi faire à manger le soir (les parents en particulier apprécieront).

Autre atout : Vous allez pouvoir équilibrer plus facilement vos repas.

Pour vous inspirer, n’hésitez pas à piquer les idées de menus de cantine, de vous abonner à des Newsletters de site de cuisine, de regarder les forums ou groupes sur les réseaux sociaux dédiés aux recettes et au partage de menus.

Pensez local

On a tous dans notre région des agriculteurs qui vendent leurs produits en direct. Bien souvent moins cher et de meilleure qualité, en privilégiant le local, vous et l’agriculteur allez être gagnants.

Faites vos repas maison

On sait, c’est plus facile à dire qu’à faire. Néanmoins, faire ses repas maison vous coûtera beaucoup moins cher.

De plus, les plats industriels, en plus d’être relativement onéreux, sont souvent de moindre qualité et pas très bons pour la santé. Si on rajoute à ça tous les scandales alimentaires et les rappels très nombreux…

Si vous avez du mal à vous mettre aux fourneaux, pourquoi ne pas investir dans un assistant cuisine (type Cookéo) ? Certes, ces appareils ne sont pas donnés (notez que vous pouvez l’acheter d’occasion). Mais investir peut faire gagner de l’argent, puisque vous allez préparer vos propres plats et ainsi le rentabiliser. Et vous allez, par la même occasion, gagner du temps en cuisine.

3. Faites baisser vos frais de route avec le covoiturage

Si le covoiturage fait de plus en plus d’adeptes, ce n’est pas pour rien, surtout avec le prix du carburant qui flambe.

Ainsi, de plus en plus de travailleurs s’arrangent avec leurs collègues pour faire la route ensemble.

Même chose pour vos rendez-vous réguliers, pour l’école, etc.

Et non seulement vous allez faire des économies sur votre voiture (essence, entretien, péage), mais en plus, vous contribuez à réduire les émissions de CO2.

4. Produits neufs : préférez la qualité à la quantité et achetez selon vos besoins

Si vous devez vous acheter quelque chose de neuf (téléphone, vêtements, équipement maison), ne cédez pas aux sirènes des prix bas.

La qualité a toujours un coût. Mais le jeu en vaut la chandelle. Un vêtement bien coupé et conçu avec soin peut vous durer de nombreuses années. Il en va de même pour les meubles.

Pour les appareils high-tech (smartphone, ordinateur), n’achetez pas des équipements remplis de fonctions dont vous ne vous servirez jamais.

Inutile d’avoir un téléphone avec un appareil photo presque professionnel si vous vous contentez de photographier les anniversaires dans la famille.

5. N’achetez pas sur un coup de tête

Qui n’a jamais fait d’achat impulsif, au détour d’un rayon ou au cours d’une balade sur le marché ?

Réponse : personne. Nous sommes tous sujets aux achats émotionnels, qui, souvent, ne nous serviront à rien.

Pour éviter ça, posez-vous les bonnes questions : est-ce que cet objet me sera vraiment utile ? Est-ce que je me sens bien en ce moment (on achète plus facilement quand on est stressé ou qu’on est triste) ?

Si vous mettez un article dans votre caddie dans un magasin ou dans le panier d’une boutique, attendez avant de valider ou d’aller à la caisse. Neuf fois sur dix, au bout de quelques minutes, vous aurez changé d’avis, preuve que ce n’était pas si indispensable que ça.

6. Préférez les objets d’occasion

Si vous avez prévu un achat et qu’il n’est pas nécessaire qu’il soit neuf, achetez-le d’occasion.

Pour les vêtements, Vinted est le site de référence. Pour le reste, Leboncoin ou les magasins types EasyCash seront parfaitement indiqués.

Attention :
Soyez prudent pour l'achat de matériel de puériculture, pour des raisons de sécurité. Préférez les magasins physiques aux annonces sur Internet.

7. Louez ce dont vous ne vous servez pas beaucoup

Certains équipements ne nécessitent pas d’être achetés si vous ne vous en servez qu’une fois par an. C’est le cas, par exemple, des nettoyeurs haute pression qui ont un usage assez limité.

Même chose pour le mobilier si vous organisez une réception.

Certains enseignes proposent des produits en location, mais vous pouvez également les louer près de chez vous grâce à des sites comme Allovoisin ou même Leboncoin.

8. Faites le point sur vos produits financiers et sur vos assurances

Garanties en double, frais bancaires trop élevés, mutuelle trop chère…

Si on ne fait pas attention, toutes ces petites sommes mises bout à bout représentent à la fin une grosse dépense.

Faites le point. Oui, c’est assez pénible, mais vous allez voir que vous serez gagnant.

Commencez par regarder toutes vos assurances (celles de l’électroménager que vous avez pris sur l’influence du vendeur aussi) et voyez s’il n’y a pas de doublon.

Comparez les offres et faites jouer la concurrence pour avoir des prix.

Recommencez l’opération avec votre mutuelle et votre banque. Normalement, vous pouvez gagner de 100 à 200 euros par an, qui peuvent être mis ailleurs (épargne, vacances, Noël…).

Aucun commentaire à « Comment arrêter les dépenses inutiles ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés.
* Champs obligatoires